Conférence du Père Dominique Collin : « Le Christianisme n’est pas encore né ».

Lors du week-end du 29-30/09/2018 de la CCBF à Paris, le Père dominicain Dominique Collin a fait une conférence en lien avec son dernier livre : « Le Christianisme n’est pas encore né ».

En voici les points essentiels :

1) L’insignifiance de l’Eglise est probablement une chance car offre un retour à l’inouïe richesse de l’Evangile, de la Parole.

2) Foi n’est pas croyances. Ces dernières sont fragilisées par la raison, nécessitent souvent l’intervention de l’autorité et recherchent la sécurité.
La Foi n’est que confiance, acceptant l’insécurité.

3) L’Espérance est Foi, est Amour (agape) et ouverture de quelque chose non anticipé. Elle se différencie de l’Espoir qui est projection de quelque chose à réaliser et qui engendre souvent la déception.

4) Transmettre-oui-mais pas un malentendu !
Être Christ pour les autres : sortir de soi, rencontrer autrui. Peut-être faut-il se défaire du souci de transmission. Kierkegaard parle d’une communication d’existence. La Christianité est associée à la jovialité. Le terme lui-même Evangile ne comporte – t – il pas le préfixe EU, soit euphorie ?

Consulter le texte complet de la conférence.

Pour en savoir plus, se référer au livre de D. Collin.

Raymond Leleux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *