Archives mensuelles : juillet 2016

Célébration de la Parole le 23 Juin 2016.

RENCONTRE AU PUITS….  LA SAMARITAINE 

St Jean 4, 1-42

Nous avons 3 possibilités de vivre une célébration :

1. La célébration eucharistique

Célébrer est un acte essentiel pour un chrétien,  une communauté chrétienne ne peut exister ni vivre sans célébration eucharistique qui rassemble, s’adresse à Dieu, écoute sa Parole et reçoit son Corps.
«  Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux », Matthieu 18, 20
Si cette conviction est au coeur de la célébration de l’Eucharistie, n’est-elle pas vraie de toute assemblée de chrétiens ?

2. L’assemblée dominicale sans ou en attente de prêtre (ADAP)

C’est une assemblée qui reprend le même schéma qu’une célébration eucharistique (ou Messe) mais sans Consécration.
Le célébrant est généralement un laïc.
Nous vous invitons ce soir à vivre sereinement cette célébration, un bonsoir à nos voisins, soyons prêt à recevoir «  le don de Dieu …

3. La célébration de la Parole

Pourquoi ?
C’est l’expérience que nous vous proposons ce soir  car tôt ou tard nous serons amenés à bâtir une célébration de la Parole.

Il est urgent de s’y préparer…  elle  nous fait prendre conscience de notre responsabilité de baptisé-e-s,  fait grandir notre Foi et prépare l’avenir.

Le chantier est ouvert… nous pourrions proposer une célébration et un partage de la Parole avec un petit groupe d’enfants, de parents dont les enfants sont en catéchèse, dans une famille à l’occasion d’un événement, d’une fête ou dans une église où l’on doit supprimer des messes pour différentes raisons etc…

Cette Parole partagée devient partage de vie et nourriture mais avant tout rencontre et découverte du Christ présent, cheminement et questionnement pour le suivre. Le message de la Bonne Nouvelle peut alors habiter en nous.

Comment ?
La célébration de la Parole doit être très soigneusement préparée par une petite équipe et structurée en 4 temps :  le rassemblement  –  le temps de la Parole  –  le temps du signe et de l’action de grâce  –  l’envoi. Ils ne sont pas juxtaposés mais leur lien contribue à donner un dynamisme, un souffle à l’assemblée qui célèbre.

Il faut définir ce que nous voulons célébrer, pourquoi, et avec qui… ce soir, nous célébrons toutes nos rencontres aux réunions des BEM,  tout ce que nous avons découvert, tout ce que nous avons reçu et tout ce que nous avons donné dans notre milieu de vie.

Le fait nouveau :  nous sommes libres d’inventer, d’innover, de créer un espace, un moment privilégié qui permet à chacun de percevoir l’Amour infini du Père.

Ce soir, chacun et chacune nous allons rencontrer Jésus au puits…  cette Samaritaine est  notre JE

Ce soir, je suis au bord du puits… Jésus est seul et vient à ma rencontre, il est fatigué, il fait très chaud. Une conversation s’engage,  … Il me demande à boire… Il me questionne…  ses réponses  me bouleversent … j’abandonne ma cruche et je cours  au village annoncer la bonne nouvelle     «  j’ai trouvé le Messie Jésus !»…. Je sens et j’ai compris qu’il a besoin de moi….

 

Alliette Leleux

Le 23 Juin 2016